Les différentes étapes d’une vente immobilière

Ça y est, vous avez décidé de vendre. Comment faire pour que les choses se passent au mieux ? Comment éviter les pièges d’une transaction mal ficelée ? Un professionnel vous aidera durant toutes ces étapes afin de réaliser une vente en conformité avec la loi.

Mandat simple ou exclusif

Les questions sont nombreuses. Vendre seul ou par agence ? Quel mandat choisir ? Comment estimer le prix de son bien ? Quels sont les frais annexes ? En effet, une vente immobilière n’est pas simple. C’est un projet qui nécessite du temps, et surtout, un vrai savoir-faire. De fait, le recours à un professionnel de l’immobilier est fortement recommandé.

En passant par une agence, vous pourrez choisir entre le mandat simple ou le mandat exclusif. Le mandat simple vous permet de confier la vente de votre bien à des agences différentes, tandis que le mandat exclusif, lui, suppose que le logement se vendra en exclusivité par une seule agence.

L’estimation du bien

Combien coûte ma maison ? Pas évident d’estimer un bien immobilier à sa juste valeur ! Pour une estimation juste et cohérente, des connaissances pointues sont nécessaires : situation géographique, agencement, exposition, état, etc.

De fait, il est conseillé de faire appel à un professionnel de l’immobilier pour estimer le prix de vente du logement. C’est un acte gratuit et sans engagement.

Les diagnostics

Une vente ne peut se faire sans avoir au préalable réglé un certain nombre de détails, comme les diagnostics : risque d’exposition au plomb (CREP), état d’amiante, présence de termites, état de l’installation intérieure de gaz et d’électricité, risques naturels et technologiques (ERNT), pollution des sols, performance énergétique. Ces diagnostics doivent être réalisés par un professionnel homologué

Rendez-vous chez le notaire

Lorsque la négociation du prix de vente, entre vous et un potentiel acquéreur, est achevée, cela ne veut pas dire que les choses sont réglées.  La loi impose une période de rétractation après la signature de l’offre d’achat. Ce document informe de l’intention d’acheter ou de vendre selon des conditions bien précises. De plus, cette offre est suivie par la signature d’un avant-contrat qui peut être, soit une promesse unilatérale de vente, une promesse unilatérale d’achat, ou un compromis de vente. Lorsque cette période de rétraction est terminée, il s’agit d’aller chez le notaire pour acter la vente. Cet « acte authentique » a pour rôle d’entériner la vente du bien. Le notaire devra relire et valider le contrat avant de remettre les clés du bien à l’acquéreur. Le vendeur, lui, repartira avec son chèque.